Accueil Kinedoc  Kinedoc!  Informations générales  Guide d'utilisation  Forum  Partenaires  Sources  Liens utiles 
Indexer


Logo Kinedoc     
Détail de la littérature grise

REEDUCATION D’UN SPORTIF DE HAUT NIVEAU APRES LIGAMENTOPLASTIE DU GENOU, TRAVAIL DE REMISE EN CONFIANCE
Etude d’un cas clinique effectuée dans le service du Docteur B. QUELARD


Thème : Rééducation
Type d'étude : Mémoire, travail de fin d'études
Auteurs : BURDIN A.
Jérôme P, rugbyman de haut niveau âgé de 21 ans, a été victime le 25 Juillet 2006, lors d’un entraînement d’une rupture du ligament croisé antérieur du genou gauche. Le mécanisme en flexion/varus/rotation interne a occasionné également une contusion osseuse du condyle fémoral médial ainsi qu’une fissuration de la corne postérieure du ménisque latéral. Une ligamentoplastie double faisceau du LCA du genou gauche par tendon quadricipital a été effectuée le 3 août 06.
La rééducation est établie selon le protocole en vigueur au CH d’Hauteville, elle se décompose de trois phases. Une première phase post-opératoire de trois semaines, une deuxième à J45 permettant le renforcement musculaire et le début de la proprioception. La troisième phase réservée aux sportifs de haut niveau débute à J90 afin d’autoriser la reprise de certains sports. Lors de cette étude, le patient est à J46 post opératoire, début de sa deuxième phase de rééducation.
Le bilan d’entrée a mis en évidence un genou oedèmateux, douloureux à la contrainte en charge avec une perte de force globale au membre inférieur. Au niveau fonctionnel, la marche se faisait sans aides techniques mais avec une boiterie d’esquive. Sur le plan psychologique le patient présentait un caractère anxieux, avec une perte de confiance envers les capacités fonctionnelles de son genou et envers son potentiel de récupération.
Mon travail fut alors de proposer des exercices en accord avec le protocole du centre tout en ayant un souci de progressivité afin de redonner confiance au patient. Le renforcement musculaire s’est fait par le biais d’un travail sur presse, d’un travail en mode excentrique du quadriceps et par une approche de la pliométrie. Pour la proprioception, le protocole a été modifié car le genou du patient ne permettait pas tous les exercices demandés. Toute la prise en charge se devait de respecter l’indolence de la prise de greffe, et ainsi limiter le risque de survenue de tendinopathies.
Au terme des deux semaines de rééducation, le patient ne présentait plus de boiteries, il effectuait sans craintes tous les exercices proposés et les douleurs avaient diminué. Au niveau structurel, le genou avait retrouvé des qualités de stabilité et de contrôle semblable au coté controlatéral. De plus, le différentiel de force avait considérablement diminué. L’évolution la plus importante à été sur le plan psychologique, cette deuxième phase de rééducation a permis au patient de retrouver ses sensations et ainsi de gagner en confiance. A sa sortie, un programme établi sur 3 semaines lui a été donné qu’il suivra en vue d’une troisième phase de rééducation.

Mots clés : confiance, ligamentoplastie, proprioception, rééducation, sportif de haut niveau
Titre du diplôme :  Masseur-Kinésithérapeute / Physiothérapeute
Date :  juin 2007
Numéro :  41
Ecole/Laboratoire :  IFMK BERCK-SUR-MER
Pays :  France
Ville :  BERCK-SUR-MER CEDEX
Site Internet :  http://www.ifmkberck.com


Document disponible sur support pdf
Téléchargement du document directement à partir du site KINEDOC : 

©2019 - A propos de Kinedoc - Contacter le Webmestre